🎆 C A R A V A L âœ¨

Lecture

Bonjour bonjouuur !!

Caraval, quel merveille ce bouquin, il est écrit par Stéphanie Garber et publié aux éditions Bayard.

Résumé:

Depuis qu’elle a dix ans, Scarlett envoie des lettres au maître de Caraval, Légende, pour qu’il vienne donner son extraordinaire spectacle sur son île. Alors qu’elle a dix-sept ans et qu’elle est sur le point de se marier avec un inconnu, le maître de Caraval lui répond enfin. Il l’invite, elle et sa sœur Donatella à venir sur l’île des Songes pour voir le spectacle… Mais leur père, un homme tyrannique, refuse qu’elles s’y rendent.

Aidées par Julian, un marin, les deux sœurs s’échappent. Mais quand le bateau accoste sur l’île des Songes, Donatella a disparu, enlevée par Légende. Scarlett découvre que cette année le spectacle prend la forme d’un jeu dont le but est de retrouver sa sœur. Le gagnant verra son souhait le plus cher exaucé. Prête à tout pour sauver sa sœur, Scarlett accepte de participer, aidée par Julian. La jeune fille découvre alors un monde troublant, empreint de magie. Scarlett a beau savoir que tout ce qui se passe à Caraval n’est qu’un jeu, elle se retrouve bientôt empêtrée dans un univers à cheval entre rêve et réalité.

Finalement, dans ce monde, Scarlett n’est sûre que d’une chose : si elle ne retrouve pas sa sœur avant que les cinq nuits du jeu soient écoulées, celle-ci disparaîtra pour toujours…

Depuis quelques semaines, j’avais remarqué un certain engouement sur Instagram pour Caraval. Très curieuse de découvrir ce roman, je l’ai acheté à mon tour, et quelle lecture !

Ce livre est un concentré d’émerveillement, d’amour, de magie, mystères, fourberies, mensonges, déceptions, suspens, surprises et rebondissements en tout genre ! Eh oui, tout ça tout ça !

Dès les premières lignes, j’ai été embarqué par la plume de l’auteur à ne plus vouloir m’arrêter. Elle est fluide, belle, envoutante, poétique. J’ai peut-être ressentie quelques lourdeurs dans certaines descriptions sans gravité pour autant: Scarlett voit ses émotions en couleurs donc les détails et sentiments sont décrits en mille nuances ce qui, a certain moment, alourdissait un peu le récit à mon goût.

L’histoire commence donc avec Scarlett, qui nous raconte que depuis son enfance, sa grand-mère lui parle des histoires de Caraval, comment et pourquoi ce spectacle a été créé. La jeune fille avait donc écrit à plusieurs reprises à Légende, le maître de Caraval,  pour qu’il vienne faire son spectacle sur l’île où elle vit avec sa sœur Donatella.

Cette année là, Scarlett est sur le point de se marier avec un comte. Mariage arrangé sois dit en passant par son tyran de père.

C’est alors que l’improbable va se produire, Légende lui envoie trois billets pour se rendre à son spectacle sur l’île des songes, deux pour elle et son (futur) mari et le dernier pour sa sœur. Scarlett se résigne car son mariage ne lui permettrait pas de se rendre à temps sur place, compte tenu du délai du voyage.

Sa sœur au caractère plus trempé, joyeux et extraverti, n’a pas froid aux yeux, elle va donc l’embarquer dans une aventure contre son gré, accompagné de Julian – le marin avec qui Scarlett l’avait surprise un peu plus tôt et qu’il leur avait valu une énième démonstration de violence de leur père – pour aller voir le célèbre spectacle: Caraval.

Lorsqu’elle va arriver en barque sur l’île des songes en compagnie de Julian uniquement, elle va s’inquiéter pour Donatella que le marin a déposé en première sur l’île, et qui visiblement n’a pas attendu leur arrivée pour se rendre aux portes de Caraval. Scarlett va rapidement apprendre que sa sœur est finalement au cœur du spectacle car Légende a décidé cette année que le but du jeu serait de retrouver Donatella à l’aide d’indices.

Scarlett est inconditionnellement dévouée à sa sœur, elle ferait tout pour la protéger, y compris des coups de son père. L’amour fraternel est très bien retranscrit dans l’histoire, il est très fort entre les deux sœurs. Scarlett voit toujours Tella comme une petite fille fragile mais elle est bien plus forte et plus surprenante qu’elle ne le croit. Elle est donc très inquiète au sujet du sort de sa sœur. Où est-elle exactement ? Comment va-t-elle ? Est-elle bien traitée ?

Et pour couronner le tout, Julian se fait passer pour son fiancé. L’homme qui l’a arraché à son île aura le don d’agacer la jeune femme. Scarlett est très authentique, sincère, pudique et attachante. Elle n’arrive pas à profiter pleinement du jeu, l’ombre maléfique de son père plane au dessus d’elle car il ne leur pardonnera jamais d’avoir fuit l’île quelques jours avant le mariage. La sanction serait inévitable et une nouvelle fois violente. Leur père, le gouverneur, est vraiment affreux !

Scarlett doit donc partager l’aventure avec Julian qu’elle trouve rebutant. J’ai eu un vrai coup de cœur pour le personnage de ce sois-disant marin très mystérieux. C’est un (faux) dur au cœur tendre. Il semble en savoir beaucoup sur Caraval et Scarlett va apprendre que petit, il en a déjà été spectateur. Mais son histoire ne s’arrête pas là. L’auteur va nous balader par le bout du nez à son sujet. Je me suis fais plusieurs fois des hypothèses, mais qui s’avéraient toujours fausses suite à de nouveaux rebondissements. J’ai été surprise jusqu’à la fin du roman. Scarlett tout autant que le lecteur se perd entre rêve et réalité, mensonge et enchantement.

Caraval n’a rien à voir avec le spectacle qu’elle s’imaginait depuis tant d’années.

Là-bas, il ne faut se fier à rien ni à personne, tout y est trompeur. Et quand on apprend la véritable identité de Julian, il en devint encore plus attachant, car finalement, ses attentions, gestes et regards étaient sincères en dehors du rôle qu’il devait jouer.

Scarlett va mettre beaucoup de temps à mettre son passé de côté, sa pudeur, sa réserve, sa culpabilité. Elle va s’ouvrir lentement à Julian en se laissant porter par ses émotions, des sentiments qui l’effraient. J’ai beaucoup aimé l’évolution de leur relation. Scarlett sera restée sur la retenue assez longtemps car elle n’arrive pas à se retirer de la tête qu’elle doit se marier à un inconnu. Et pour ne pas arranger les choses, sa sœur semblait apprécier Julian puisqu’elle les avait surpris ensemble avant leur départ. Elle est donc rongée par la confusion, la frustration de décevoir Donatella.

Pour conclure, l’énigme du jeu est vraiment haletante, j’avais l’impression d’être sans arrêt bernée ! ^^ Quelle histoire audacieuse, le final est juste époustouflant, je ne m’attendais pas du tout à un tel dénouement ! Et tout semble tellement logique ensuite, les pièces du puzzle se remettent en place car le roman est très bien ficelé, rien n’avait été laissé au hasard. L’univers est bien retranscrit, on imagine parfaitement la magie de Caraval. Ce roman est une véritable pépite,  je me suis vraiment laissé porté par les personnages et l’univers enchanté. Je le recommande à tous ceux qui ont envie d’en prendre plein les yeux, et aussi plein la tête ! =)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s