🌟✨ Les étoiles de Noss Head âœ¨ðŸŒŸ

Lecture

/!\ ATTENTION /!\ Série addictive 😀

Je vous préviens, cet article va être long, très long ! =)

Je ne pouvais pas attendre pour vous parler de cette saga complètement envoutante !! J’ai englouti les cinq tomes en une semaine, sachant que j’ai terminé le dernier il y a à peine quelques heures, et je peux vous dire que ces personnages vont me manquer… Hannah, Leith, Darius, Grigore… Difficile de leur dire au revoir !

Sophie Jomain a su me faire rêver avec ses mots, j’ai complètement été transporté, happé par l’univers. Je vivais les émotions avec Hannah, Leith … C’était parfois éprouvant, du genre montagnes russes, tu passes du rire aux larmes, de la frustration au soulagement, de la haine à la peine. L’auteur joue avec nos émotions, je lui en voulais un peu pour ce qu’elle nous faisait subir !!

Ses descriptions sont parfaites, ni trop lourdes, ni trop succinctes. Elle m’a totalement submerger, j’étais emporté par l’univers, je me voyais en Ecosse bien que je n’y sois jamais allée. J’étais presque à la place d’Hannah (oui presque car je n’aurai pas toujours réagis de la même manière !). La plume de l’auteure nous plonge dans les aventures d’Hannah, nous ancre complètement dans l’histoire, nous implique. Et j’ai tellement aimé !

L’énorme point positif des étoiles de Noss Head: LES PERSONNAGES ! Ils sont tous tellement attachants. L’auteure s’est attardée sur de nombreux personnages secondaires, on adore Elaine, Al & Bonnie, Darius et Gwen, Grigore, Hermance & Pierrick, Jeremiah & Christie, même Pitt et Georgia ! Ils ont tous leur importance, leurs histoires sont abordées comme il le faut.

Bien entendu, je n’oublie pas mon chouchou: qui ne tomberait pas sous le charme de Leith Sutherland, hein ?

>> Si vous n’avez pas lu tous la série, je vous invite à ne pas lire les avis de tous les tomes car vous serez forcément spoiler 😉 <<

les--toiles-de-noss-head,-tome-1---vertige-508307-264-432Tome 1 * Vertige


À presque 18 ans, Hannah enrage de devoir subir un nouvel été à Wick, petite ville portuaire écossaise. Il n’y a pas plus ennuyeux que cet endroit pour une citadine de son âge. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Leith. Il est bâti comme un roc et possède les plus beaux yeux qu’elle ait jamais vus. Qu’importent les rumeurs qui courent au sujet du jeune homme… l’attirance est immédiate, réciproque et irrépressible.

Puis tout bascule. Le conte de fées se transforme en cauchemar et le destin d’Hannah est scellé. Leur relation résistera-t-elle à l’inimaginable ? Sauront-ils vaincre le pire ? Car les légendes sont parfois plus réelles que l’on croit.

Mon avis:

Hannah part à contrecœur passer ses vacances d’été à Wick en Ecosse, chez sa grand-mère. Pourtant, rien ne va se passer comme elle l’imagine. Dès le début de ce roman, Hannah va croiser celui qui deviendra son grand amour, son âme-sœur. Je ne me suis pas de suite attachée à elle, beaucoup trop innocente, maladroite et naïve avec les hommes, je ne comprenais pas toujours son comportement, elle avait une fâcheuse tendance à m’agacer. Complètement exaspérante, un chouillat trop pleurnicharde, même immature dans le genre rebelle à sa façon ! (Un exemple: quand elle se sait en danger, elle n’hésite pas pour autant à sortir le soir plutôt que de rester chez elle comme on le lui a demandé !) J’ai par contre beaucoup apprécié Gwen qui amène l’histoire sur les sciences occultes avec ses créatures fantastiques et qui, pour le coup, met immédiatement la puce à l’oreille du lecteur. En me doutant bien avant Hannah que Leith était un loup-garou, j’eus une petite appréhension, ça tournait un peu à la Twilight ! Heureusement Sophie Jomain a su imposer son histoire et ses légendes !  Et je dévorais toujours autant chaque page, vivant à travers Hannah la naissance de son histoire d’amour avec Leith. J’ai adoré sa bienveillance, son charisme, son mystère et sa possessivité. Il est juste à tomber, un peu sauvage mais canon ! Le personnage de Philipp va venir tout perturber et apporter de la dynamique à ce premier tome, quelle surprise d’apprendre sa véritable identité ! Certains passages étaient prévisibles, mais celui-là je l’avais pas vu venir ! Hannah va finir par rester en Écosse pour que ses parents veillent sur sa grand-mère, et bien entendu elle va choisir d’étudier au sein de la même université que Leith. Globalement, j’ai été prise par l’intrigue bien qu’assez simple. La plume agréable de l’auteur m’a fasciné, j’étais transporté par les paysages écossais, par la relation entre Leith et Hannah. L’auteur prend le temps de nous dévoiler certains mystères, l’engouement prend et à la fin on ne peut plus perdre un instant pour lire la suite qui me semblait prometteuse =)

les--toiles-de-noss-head,-tome-2---rivalites-607349-264-432

Tome 2 * Rivalités

« Pour moi, une nouvelle vie commençait : l’université à St Andrews avec Leith. J’avais espéré que le calme était revenu, que je vivrais ma première année de fac comme n’importe quelle jeune fille, ou presque. Douce utopie, rien ne se passe jamais comme prévu.

Il fallait qu’ils se fassent la guerre, c’était plus fort qu’eux. Leur haine ancestrale allait les pousser à bout. J’étais dépassée, mais j’étais sûre d’une chose: tôt ou tard, je paierais les pots cassés… »

Mon avis:

On retrouve nos tourtereaux à St Andrews, leur université. L’histoire va prendre de la profondeur, de nombreux personnages secondaires vont faire leur apparition. Personnages qui vont un peu me sortir par les yeux au départ: je pense à Darius, Minah et Georgia. Hannah va donc rencontrer les membres de la meute étudiant à St Andrews et dont fait partie Leith. Georgia, soit dit en passant l’ex de Leith (chose qu’il a omis de mentionner au départ !) est terriblement énervante, elle colle Leith comme une sangsue ! J’étais aussi jalouse qu’Hannah (peut-être même plus haha ^^ ) Et cette dernière ne va rien trouver de mieux que de s’éloigner de lui en se rapprochant de Darius et Minah pour se venger. La bougresse ! J’avais envie de la secouer comme un prunier ! A croire qu’elle aimait faire sortir Leith de ses gonds ! (bon j’avoue qu’il l’avait un peu mérité ! ) Le titre Rivalité prend très rapidement tout son sens. Car toujours grâce aux pistes de Gwen, on comprend que le cercle Darius n’est pas une bande de simples étudiants. Ce sont des vampires, mais pas n’importes lesquels: des anges noirs ! Pour le coup, on est bien loin de Twilight ! Ici les vampires ont de grandes ailes noires, sont tous blonds avec des yeux bleus gris translucides. Soit. Pourtant, Hannah va s’obstiner à se rapprocher d’eux malgré la réticences et les avertissements de Leith et sa meute. Comme d’habitude elle va n’en faire qu’à sa tête, voyant le bon en chacun d’entre eux, elle se fiche des lois ancestrales et ne comprends pas la haine de chacun des clans. Je suis tombée sous le charme de Darius (ou Perceval) et de ses petits frères, pour une fois l’obstination de Hannah était plus justifiée. Mon attachement pour Leith et Hannah va s’amplifier, ils se déchirent un peu, ne se comprennent pas toujours mais cela ne dure pas car ils s’aiment profondément. Hannah prend de l’assurance, elle murit, on se sent proche d’elle au fil de la lecture, on vit pleinement ses émotions. J’ai aussi eu un coup de cœur pour Darius, un peu désinvolte, craquant et dévoué à la plus courageuse des humaines qu’il n’est jamais connu !

Les passés et les véritables natures se dévoilent, ce tome est plus mouvementé que le premier. Le sang a coulé. Et l’inévitable a fini par arriver à la toute fin du roman.

les--toiles-de-noss-head,-tome-3---accomplissement-716115-264-432

Tome 3 * Accomplissement

 » Je n’avais aucune idée du tout qu’allait prendre ma vie… absolument aucune. J’allais avoir 19 ans dans quelque jours et j’étais devenue ce que je n’aurais jamais dû être. Le destin m’avait surprise, j’étais magnifique, d’une allure renversante. J’aurais pu défier n’importe quelle reine de beauté, mais c’est bien tout ce qu’il me restait… toute une vie dans le peau de quelqu’un que je n’étais pas, que je détestais.

Et si je me trompais ? Et si tout pouvait redevenir comme avant ? Je ne le savais pas encore, mais tout allait être différent… »

Mon avis:

Bon… à la fin du second tome, Hannah a été mordue… par un vampire. Dans ce nouvel opus, elle n’est donc plus la même en devenant l’ennemi juré de son âme-sœur, Leith. Je l’ai presque détesté au début car malgré son amour, il va être lâche et préférer fuir Hannah en la confiant à Darius pour qu’il l’accompagne dans sa transformation. Je regrettai certains choix de l’auteur, c’était la dégringolade, pourquoi leur infliger ça ?!

Le personnage de Darius va prendre beaucoup d’ampleur, il va prendre son sous aile sa « petite ». Mon coup de cœur se confirme pour cet ange noir sexy, drôle, gentil et protecteur ! Par contre, sa relation avec Hannah va parfois prendre une tournure très étrange qui ne m’a pas toujours plus.

Leith était mon personnage préféré et là… j’étais déçue, il avait abandonné Hannah, c’était un déchirement pour elle (et pour moi aussi !). Ce n’était plus le Leith qu’on connaissait. Pourtant (heureusement d’ailleurs), il ne va pas réussir à s’éloigner d’Hannah bien longtemps, dès la rentrée à l’université, il n’aura d’autre choix que d’être confronté à elle. Son attirance va alors être plus forte que tout malgré sa réticence, l’odeur et la froideur de sa dulcinée. Un des points positif dans tout ça: les frères de Darius apportent une touche de fraîcheur et de gaieté très appréciable ! Et alors qu’Hannah apprend tout juste à accepter sa nouvelle condition et ses pouvoirs, elle va apprendre qu’il lui reste un temps très limité pour devenir à nouveau humaine, car oui, un retour en arrière était encore possible. (WHAT ?!) Là encore, merci Gwen ! Mais Darius beaucoup trop attaché à elle s’y oppose car l’acte est bien trop risqué, elle pourrait ne pas survivre à sa nouvelle transformation si elle ne meure pas déjà en tentant de tuer son créateur. Cette nouvelle deviendra donc le nouveau fil rouge du roman, et Leith verra là un nouvel espoir de retrouver l’Hannah dont il était tombé amoureux.

Malgré un début qui m’a perturbé, l’addiction était toujours là. Les revirements de situations m’ont permis de toujours autant apprécier ma lecture ! Certes, certains passages ont été maladroitement abordés par l’auteur, je pense à l’attaque finale: pourquoi Leith et Darius laissent Gwen et Hannah seules avec les jumeaux, ils les savent en danger et les laissent « sans protection » ? Ça sentait le traquenard à plein nez ! Bien entendu ça n’enlève rien à mon amour pour l’histoire et les personnages !

Son créateur mort, la transformation se mettait en place mais on se rend compte que Hannah ne va pas y survivre. Face à l’impuissance et à la détresse de son fils, Jeremiah, le père de Leith, va tenter l’impensable: il va mordre Hannah dans une ultime tentative. Et j’allais enfin la réponse à ma question qui subsistait depuis le premier tome: un humain peut-il se transformer en garou ?  Et bien oui, of course, elle va se réveiller en (quasi) pleine forme ! Je me doutais très sincèrement du final de ce bouquin, l’accomplissement arrive dans les toutes dernières pages (encore une fois plutôt prévisible pour ma part) !

les--toiles-de-noss-head,-tome-4---origines---premiere-partie-779979-264-432Tome 4 * Origines Partie 1

« Chaque fois que je croyais notre vie cousue de fil blanc, Leith et moi devions faire face à nouvelle adversité, à une nouvelle attaque. J’en venais à me demander si, un jour, nous goûterions à la paix à laquelle nous aspirions. Personne ne mesure l’immensité de sa chance quand il affirme que son existence est monotone? Personne.

Aux innocents les mains pleines… C’est ce qu’on dit. Mais moi, je n’étais plus innocente du tout. Alors, que me réserverait le destin, cette fois-ci ? Que me volerait-il ? J’en avais une vague idée. J’allais devoir le préparer au pire. »

Mon avis:

J’ai vite déchanté au début de ce nouveau tome. A la fin du précédent, tout allait à nouveau pour le mieux, Hannah et Leith et à nouveau réuni et plus fort, plus amoureux que jamais dans leur condition de garous. Et là, nouvelle dégringolade ! Leith est absent. Darius aussi. Sophie Jomain a fait un choix audacieux mais risqué en rayant deux personnages principaux pendant une longue période du récit ! Le monde d’Hannah s’effondre autour d’elle. Mais un nouveau personnage va prendre toute son importance et la soutenir pendant ces épreuves: Grigore, un ange noir ténébreux au regard profond qui s’amuse à rouler les « r » pour se donner un genre d’irrésistible séducteur ! Il va s’ancrer rapidement dans l’histoire, en s’avérant être encore plus attachant que Darius et être un nouveau pilier pour la jeune louve. Il était déjà un peu présent dans le tome 3 en tant que « protecteur » mais là il est balancé au premier plan. En parallèle, John va se revendiquer nouvel alpha de la meute en l’absence de Leith, acte qui va la partager en deux ! Et pour couronner le tout, Hannah craint toujours la menace de Pitt !

Hannah et ses amis sont au départ dans une impasse. Mais de nouveaux événements vont conduire les anges noirs sur une piste: les Strigoii, vampires originels. Chaque livre apporte son lot de nouvelle créature. Ils seraient à l’origine de l’enlèvement de Darius. Mais une incertitude plane toujours au sujet de Leith. Alors qu’il était censé retourner chez lui pour son mémoire, il ne donne plus de nouvelles. Personne n’est certain que sa disparition soit lié à l’enlèvement de Darius. La tension était palpable. Mais Hannah se montre comme une véritable battante, prête à se sacrifier pour sauver son âme-sœur et son meilleur ami. Sa force et sa détermination à ne pas renoncer sont très bien retranscrites. Elle part donc entourée de ses amis anges noirs en Roumanie chez les Strigoii, où elle ne s’attendait pas à devoir affronter des créatures sombres encore plus dangereuses… Il va s’avérer que seul Darius s’y trouvait…

Alors que j’avais un véritable attachement pour Leith, Sophie Jomain a réussi à me faire craquer pour Grigore, mais complètement ! C’était très frustrant ! J’avais l’impression de le tromper Leith, fait terriblement ridicule ! Son absence m’a beaucoup dérangé, il manquait trop au récit ! Darius aussi mais pas autant que lui je dois l’avouer même si je l’aime beaucoup. Surtout qu’on le retrouve en Roumanie mais pas Leith !

L’auteure nous rend fou dans ce tome, elle nous mène un peu en bateau au sujet de Leith. C’est terrible mais tellement bien amené ! Et elle joue encore avec nos sentiments: un lien particulier naît entre Hannah et Grigore (un peu tiré par les cheveux quand même) ! C’était tellement déroutant, je ne savais pas où elle voulait nous mener, mais on fonçait tête baissée ! Son ancienne condition d’ange noir la rendait spéciale. La suite des aventures m’a pris aux tripes, je voulais à tout prix comprendre ce qui était arrivé à Leith, et c’était juste une torture d’avancer dans les chapitres sans le retrouver ! De nouvelles informations vont pousser Hannah, quelques anges noirs, membres la meute et de la famille de Leith à se rendre dans les entrailles de la terre, dans les territoires du Sutherland. Pour ne pas se mettre en danger, Hannah et ses amis s’étaient séparés, elle s’était donc retrouvée uniquement avec la famille de Leith en arrivant à la cité.  Car la menace des guerriers de l’ombre est au plus haut point. Sur le chemin, nouvelle rencontre, celle d’une sorcière, décidément, l’auteure ne s’arrête plus niveau créature !. A la fin, on ne demande qu’une chose, il nous faut irrémédiablement la suite ! Et heureusement, je l’avais ! Car Hannah croise enfin Leith ! (danse de la joie !)

les--toiles-de-noss-head,-tome-5---origines---deuxieme-partie-861636-264-432

Tome 5 * Origines Partie 2

« Le danger était aux portes de la cité. J’avais déjà affronté bien des tempêtes, mais celle qui venait vers nous était la pire de toutes. Un cataclysme, un fléau…

Pourquoi ne nous croyaient-ils pas ? La mort s’apprêtait à s’abattre sur eux. Bientôt, le sang serait versé sur la Terre des loups. La désolation. Le néant. La ruine. C’est tout ce qu’il resterait.

Ne pas fuir. Nous imposer et les convaincre. Pour les sauver touts. Pour le sauver… LUI. »

Mon avis:

Donc comme je le disais, Hannah retrouve enfin son cher et tendre. Mais là c’est le drame ! Les retrouvailles ne sont pas ceux que j’attendais. Leith a eu un lavage de cerveau, il est amnésique, son âme-sœur, sa famille et toute sa vie sont évaporés. Tout comme Hannah, j’ai croisé les doigts pour que ne ce soit qu’une comédie mais non. La relation amoureuse entre Hannah et Leith va être soumise à rude épreuve, c’est le moins qu’on puisse dire. Alors que les guerriers de l’ombre cherchaient à se venger en tuant Darius et tous ceux qui l’ont aidé à s’échapper, Hannah devait comprendre ce qui était arrivé à Leith. Ce dernier se retrouvait dans la peau d’un autre, Alan, en couple avec Shona. L’auteure nous a fichu un sacré coup là ! Hannah était anéantie, son amour lui semblait perdu, arriverait-elle a retrouvé Leith ? J’avais autant le cœur brisé qu’elle. Dégoutée par la tournure des évènements

La meute et Grigore les ont ensuite rejoint, seul Darius et Gwen sont aux abonnés absents pour tenter d’éloigner et mettre hors d’état de nuire les guerriers de l’ombre. Mais seul Hannah peut les voir, car aussi étrange que cela puisse paraître, elle leur ressemble. Eux sont mi-loups et mi-vampire. En tant qu’ex ange noire, elle a la faculté de les voir, d’être les yeux de ses amis pour les combattre. Comment pourrait faire ses amis en son absence ? C’était du suicide.

Alors que la relation avec Leith s’effrite, celle avec Grigore évolue. Hannah comprend qu’il est son deuxième âme-sœur par le sang, l’attirance est inéluctable, l’appel du sang est incontrôlable. Pendant un moment, j’ai douté, j’ai eu peur qu’elle finisse par être avec lui (même si je l’adore) et d’abandonner Leith qui n’avait toujours pas retrouvé la mémoire et dont le cas était désespéré. Puis au fur et à mesure du récit, l’instinct de Leith a pris le dessus, il défendait Hannah sans le comprendre, son inconscient le poussait à se rapprocher d’elle. Je me suis retrouvée peinée, compatissante pour notre tendre Grigore qui comprit pertinemment que l’amour de Hannah resterait vouée à Leith, que leur relation était perdue d’avance, qu’elle ne mènerait nulle part. Encore une fois, l’auteure a joué avec nos émotions.

Le dénouement n’a lieu qu’à la toute fin, avec une bataille sanglante, et beaucoup de pertes. J’avoue que l’épilogue m’a laissé sur ma fin, Sophie Jomain aurait dû prendre plus de temps après cette bataille. Je gardais l’espoir que leur nouveau premier baiser ferait retrouvé la mémoire à Leith, ou bien un mot, un lieu qui annulerait l’enchantement qu’une sorcière lui avait jeté (contre de l’argent qui plus est, sérieusement ? À quoi cet argent lui servirait en plus au beau milieu des bois ? Sincèrement je n’ai pas trop compris le choix de l’auteure pour le coup il ne me semblait pas logique), j’y croyais dur comme fer mais rien n’y fait. Finalement, Grigore s’en va avec Pitt son « frère », Darius reprend sa vie avec Gwen et ses frères, et Hannah et Leith apprennent à nouveau à se redécouvrir à Wick, où leur histoire à commencé.

Il me manque quelque chose dans cette fin, ou bien elle est arrivée trop vite, j’ai un petit sentiment de frustration. Où je n’ai tout simplement pas envie de dire au revoir à cette saga que j’ai tellement adoré. Peut-être bien que c’est ça… Snif !

Je remercie Sophie Jomain pour nous avoir écrit cette merveilleuse série qui m’a fait chavirer. Merci pour cette histoire incroyable et étonnante que je regrette de ne pas avoir lu plus tôt. Si ce n’est pas encore fait, foncez !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s